RSS
RSS
Forum rpg fantastique se passant au japon féodal !

Partagez | 
 

 Yamaoka Tokimune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Clan Hôjô
Yamaoka Tokimune
Age : 24
Messages : 31
Localisation : Iles Yamato

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t23-yamaoka-tokimune
MessageSujet: Yamaoka Tokimune   Dim 7 Juin - 4:02



Yamaoka



Nom : Yamaoka
Prénom : Tokimune
Sexe : homme
Age : 27 ans
Clan : Hôjô
Profession : Officier samurai
Armes : Arquebuse et Katana





Il n'y a pas plus honorable pour le samurai de mourir l'épée à la main. La caste guerrière du Japon avait toujours privilégié l'usage du katana pour les combats et beaucoup de guerriers étaient rentrés dans l'Histoire avec leurs aptitudes aux corps à corps. La période du Sengoku avait vu passer de nombreux combattants dont les katanas avaient donnés la gloire à leurs maitres. Cependant, une nouvelle arme plus moderne fit son entrée dans le champ de bataille : l'arquebuse. Une arme sans honneur, mais terriblement efficace et qui avait à plusieurs occasions basculée l'art de la guerre comme à la bataille de Nagashino. Oda Nobunaga alignait trois mille arquebusiers contre la terrible et puissante cavalerie des Takeda. Le résultat fut une hécatombe pour le clan Takeda, plus de dix mille morts dont 28 généraux Takeda. Cette arme tuait sans distinction, tuant aussi bien les ashigarus que les samurais et les nobles.

Cette arme apportait aucun honneur pour le samurai et c'était au ashigarus de manier cette arme destructrice. Pourtant, certains guerriers voyaient en cette arme du potentiel. La plupart des samurais l'utilisant étaient peu connus, mais d'autre c'étaient fait connaître pour leurs qualités de tireurs d'élites. C'était le cas du jeune Yamaoka Tokimune et de son don qui rendait son utilisation de l'arquebuse redoutable. Bien que possédant un seul œil, le jeune officier à une vue qui lui permet de voir à des distances effarantes et ainsi qu'une visée qui rend ses tirs mortels. Sa vue le trompe jamais, mais le trahis sur un point. Une fois que Yamaoka se concentre sur une cible, sont champ de vision se renferme, passant de cent soixante degré (Pas cent quatre vingt, il est borgne) de trois à cinq degré. Il ne verra plus que sa cible et le viseur de son arme à feu, mais sera incapable de prévoir ce qui arrivera à sa gauche ou à sa droite.





Yamaoka est assez grand et maigre, un mètre quatre-vingt quatre pour soixante-quinze kilos. La première chose qui frappe lors d'une première rencontre est son œil droit manquant, il faut dire que l'on ne voit pas tout les jours des borgnes. Malgré ce problème, il reste plaisant à regarder au visage. Il possède des cheveux mi long de couleurs bruns et l'iris de l'œil vert.

Le vert est justement sa couleur préférée, vous le verré toujours avec du tissu vert, que se soit en armure ou sous un autre vêtement. Il possède une armure de samurai assez semblable aux autres, sans compter la longue courbe sur son Kabuto (casque).





Yamaoka est quelqu'un dont la loyauté et son sens du devoir est très rarement remis en question, agissant selon la volonté de ses seigneurs et toujours présent lorsque on à besoin de lui avec une grande bravoure. Fidèle en amitié et d'une grande camaraderie, il est facile de devenir ami avec ce jeune homme. C'est également un jeune samurai plein de qualité, gentil et généreux.

Il possède également un sens de l'honneur qui lui est très propre. Il supporte guère de voir les gens en difficulté ou d'une triste mine et se doit très souvent d'intervenir. Il aide ceux qui sont dans le besoin d'une manière très chevaleresque, demandant rien en retour. Effectivement, le jeune homme n'a pas beaucoup d'ambition et est même très satisfait de ses conditions de vie.

Il aime comme le clan Hôjô la guerre et accompagna le chef de clan sur tous les fronts, mais il donne guère attention aux samurais lui disant que son utilisation de l'arquebuse est déshonorant. Pour lui, la victoire lave tout déshonneur, quelque soit la façon qu'elle a été obtenu.





Yamaoka Tokimune est le fils d'un samurai peu connu, travaillant pour le compte des Hôjô. Né en 1653, sur les iles Yamato, le père du nouveau né avait enfin obtenu un garçon. En effet, le jeune Tokimune fait partie d'une grande fratrie et est le seul garçon parmi ses huit sœurs. Il fallait croire que le père du future samurai allait se charger grandement de son éducation et qu'il en prendrait soin, de peur de le perdre ou qu'il y ai défaut dans ses apprentissages. Malgré tout, l'éducation fut brutal et souvent dure, comme la majorité des éducations des futures samurais. Le père voulait endurcir son unique garçon au maximum, tout en l'éloignant de sa mère et de ses nombreuses sœurs. Il voulait éloigner son fils de toutes peurs et lui faire rentrer dans la tête le sens de l'honneur des samurais. Pour cette éducation à la dure, l'enfant ne pardonna pas son père pour toutes ces leçons qu'il percevait injustes et trop difficiles à vivre. Pourtant, la vie suivit son cours et le jeune Tokimune grandissait au fil du temps qui passait.

A l'âge de quatorze ans, le jeune homme était fatigué de cette éducation que lui transmettait son père et ne tardait pas à le lui faire comprendre. Il disait qu'il avait assez reçus et réclamait qu'il voulait se mettre à l'épreuve rapidement. Sur ce coup de colère, le père du jeune garçon fut content de voir son unique fils prendre les devants. Bien sur, il l'avait punit pour cette petite rébellion, mais il lui avait assuré que très bientôt il pourra se prouver lui même. Le jeune Tokimune sera les dents et continuait son éducation avec son père.

Trois longues années ont passé et le samurai considérait son jeune fils de dix sept ans prêt à se prendre en main. Il le laissait un peu plus tranquille de jours en jours, le laissant voir sa mère et ses sœurs plus librement. C'était à ce moment que le jeune homme commençait à se faire une idée de la vie qu'il allait vivre. Il préféra suivre son père et servir le clan des Hôjô, mais il se forgea un caractère qui lui permit de se faire apprécier par beaucoup. Généreux, gentil, patient, noble, bon camarade et brave, le jeune homme se faisait une place parmi les autres jeunes samurais au plus grand bonheur de son père.

Bien sur, Tokimune attendait avec impatience son entrée dans la guerre et avec le clan des Hôjô, il était plus que sur d'en vivre plus d'une. C'était malheureusement sans compter son père, craignant que son unique fils meurt avant lui. Il demanda aux officiers de placer son fils sur des postes loin des premières lignes. Encore une erreur que le jeune homme pardonnerait difficilement à son père, l'accusant de l'empêcher de se battre. Ce dernier lui expliqua qu'il voulait que Tokimune voit et comprenne comment fonctionne la guerre, avant qu'il se lance dans des mêlées sanglantes.

Ayant mal reçus les intentions de son père, le jeune homme fut envoyé en charge du ravitaillement, la ou il pouvait observer les affrontements de loin. Pourtant, les officiers devaient gérés sa colère envers cette décision et ils avaient beaucoup de mal à garder en réserve ses envies du combat. Heureusement, le jeune homme se savait faire patient et accepta au bout quelques semaines ses conditions. Il observa de loin, avec des petites troupes transportant du matériels, les champs de bataille. Son don qui lui permettait d'améliorer sa vue, lui donnait l'avantage de voir en détail comment une bataille se déroulait.

Les années passèrent et à l'âge de vingt-cinq ans, la situation n'évoluait pas de beaucoup pour le jeune samurai. Son père jouait de sa patience et Tokimune attendait le moment venu ou il croiserait enfin le fer. Les missions de ravitaillement devenaient monotones, mais efficace et rapide car le jeune garçon se révélait être un excellent organisateur. Content de son travail, ses supérieurs avaient décidé de lui donner sa propre unité à diriger. Une poignée d'homme et de chevaux, seulement bon à transporter du matériel.
Un jour, la vie militaire de Tokimune bascula. Les lignes de ravitaillement étaient bien trop souvent la cible de petites escarmouches, visant à prendre ou à détruire le matériel de l'adversaire. En une journée ensoleillé et au milieux d'une forêt, le groupe du jeune samurai fut pris dans une embuscade. Les non-militaires fuyaient pour leurs vies, mais les samurais dégainaient leurs armes pour le combat. Enfin, il allait pouvoir sortir son katana pour une bonne raison, mais sous une embuscade, les chances de réussite était moindre.
Totalement dépasser en nombre, le petit groupe de samurai du clan Hôjô se battaient avec férocité dans un combat ou aucun ne survivrait. Dans ce baroud d'honneur, le jeune Tokimune comprit qu'il n'allait pas s'en sortir avec ses quelques samurais qui faisaient barrage de leurs corps, protégeant ainsi leur officier. Cherchant une solution désespérément, il profita d'un moment de répit pour prendre quelques armes dans le matériel destiné à l'armée des hôjô. Parmi les Yaris et les flèches, le jeune officier fit la découverte d'une arme moderne, une arquebuse déjà prête d'utilisation. Une arme peu utilisé par les samurais, mais l'homme voyait peut être leurs salut. Le répit s'acheva avec une nouvelle attaque de l'ennemi qui voulait vraiment le matériel, Tokimune se tourna vers les opposants et mis un genou à terre avant de pointer le canon en direction de ces derniers. Il retenait sa respiration et pointait son regard vers un cavalier qui criait au groupe adverse des ordres. Se fut au tour du canon de pointer le samurai ennemi et le jeune garçon appuya sur la gâchette. Un lourd son  semblable au tonnerre résonna et le cavalier tomba, le jeune homme avait atteint sa cible au premier coup de feu. Il dut néanmoins payer un prix fort, son œil droit subit une violente brulure, car son visage était beaucoup trop proche de la poudre noir qui c'était enflammée .
Cependant, cela ne réglait pas le problème des autres troupes qui continuaient l'attaque, bien que n'ayant plus de chef. Pourtant le bruit avait attiré un autre belligérant au combat, des renforts du clan Hôjô. Il était sauvé de justesse avec ses hommes et il cru reconnaître son père parmi les renforts. Le combat continua et prit une triste tournure, un dernier samurai menaçait le père désarmé de Tokimune de son Katana dans l'espoir de fuir vivant avec cet otage. Son jeune fils avec une arquebuse et quelques archers les mettaient en joue. Hésitant, le jeune homme refusait de tirer, de peur de tuer son père. Ce dernier lui ordonna de faire feu et en lui faisant un dernier sourire, il regarda une dernière fois son fils s'exécuter à ses ordres.
Depuis se jour, Tokimune garda l'arquebuse en souvenir de son père et décida de le remplacer sur les premières lignes du front.

Aujourd'hui, le jeune borgne a vingt-sept ans et est parvenu à devenir un officier samurai respecté dans l'armée des Hôjô. Il continue à servir le clan et à se battre pour son daimyo.




Partie HRP
•Prénom (facultatif) : Vincent, mais vous pouvez m'appeler Vinz.
• Âge : 21 ans
• Profession (facultatif) : Etudiant en histoire militaire (spécialité époque contemporaine).
• Comment ai-je connu le forum : Google est et sera toujours ton ami.
• Des commentaires ? : Un forum qui à l'air vraiment sympa.



Isy


Dernière édition par Yamaoka Tokimune le Sam 26 Sep - 16:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clan Miyamoto
Miyamoto Rukina
Age : 26
Messages : 136
Localisation : Hakune

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t31-miyamoto-rukina-daimy
MessageSujet: Re: Yamaoka Tokimune   Dim 7 Juin - 21:11

Bonsoir Tokimune et sois le bienvenue sur Reign Of Dynasties ! ^^
J'ai rapidement lu ta présentation et me suis penchée sur ta description de don. Au début, je pensais que les arquebuses n'avaient fait leur apparition que bien plus tard que l'époque proposée sur le forum, mais après mettre renseigner sur Google (oui il est notre ami comme tu l'as si bien dit) il s'avère que non, c'était bien avant.

Je n'avais pas vraiment envisagé cette plausible arme (du moins pas de si tôt) car je la trouve tout de même un peu abusée (oui ça reste un canon faut pas l'oublier !) et je voulais rester vraiment dans la base de la base du samourai, c'est-à-dire le maniement du katana !
Aussi, je pense que l'arquebuse sera possible d'utilisation, mais avec une certaine restriction Smile

Sur ce, bon courage pour la fin de ta présentation, j'ai hâte de lire son histoire. N'hésite pas à participer au flood ainsi que d'aller sur la CB en attendant ta validation.

Bonne soirée !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clan Hôjô
Yamaoka Tokimune
Age : 24
Messages : 31
Localisation : Iles Yamato

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t23-yamaoka-tokimune
MessageSujet: Re: Yamaoka Tokimune   Lun 8 Juin - 0:15

Haha ! L'arquebuse, je savais qu'elle allait en déranger certains. ^^ (oui j'ai lu également sur la cb les craintes de certaines personnes)

Comme tu la vus chez notre ami Google, l'arme à feu est arrivée bien avant la période proposée du forum. Je comprend ta crainte de son utilisation, il est vrais que cette arme à démontrée plusieurs fois son efficasité au Japon comme en Europe.

Si cela peux te rassurer, je n'ai pas choisi l'arme la plus simple d'utilisation. L'arquebuse japonaise est peut être meilleure et plus légère que la version européenne, cependant elle reste le plus souvent à "mèche" dont l'humidité rend inutilisable. (Pas de feu ou poudre noir trempée==> pas de tir) L'arme est également plus lourde qu'un arc Yumi japonais et contrairement à ce dernier, l'arquebuse est longue à recharger (5 à 10 secondes pour l'arc, 40 à 50 secondes pour l'arquebuse). Pourtant elle reste plus dévastatrice que l'arc, c'est vrais, aucune armure samurai pourrait résister à un tir en dessous des 50m, ni celles des chevaliers. Un autre point négatif pour l'arquebuse, elle est moins fiable que l'arc. Un défaut de fabrication ou un rechargement peu métriser (voir fait à "l'arrache") peut faire sauter l'arme dans les mains du tireur et le blesser. Si cela peux rassurer, je tirerais rarement sur les joueurs, voir des tirs pour les surprendre. Je peux toujours tirer sur des cibles secondaires et engager les autres roleplayers au katana.

Bon voilà un peu tout, après si l'utilisation te dérange, tu peux toujours modifier dans le contexte (ce sera moins historique certe), cela me dérange pas d'abandonner l'arme, mais cela me fera reprendre à zéro mon perso. X-) (sachant que j'aurais la possibilité que tirer une fois dans un rp, un tir manquer ne vaux pas la peine de retenter [beaucoup trop long à recharger] et mieux faut sortir l'épée)
Après tu as le dernier mot et je ferais en consequence :-)

Bon, je pense que j'ai tout bon pour ma fiche et je suis prêt à passer à l'execution au jugement des Admins. Des fautes ont certainement esquivés ma relecture, si elle se présente sous en trop gros nombre je repasse le texte au peigne fin.

(Oui la il est tard comme pas permis X-))
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clan Miyamoto
Miyamoto Rukina
Age : 26
Messages : 136
Localisation : Hakune

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t31-miyamoto-rukina-daimy
MessageSujet: Re: Yamaoka Tokimune   Mar 9 Juin - 21:23

Bonsoir Toki'-Kun !
Merci d'avoir patienté...

Le jury a enfin délibéré !
Après une petite discussion entres membres du Staff, nous avons décidé d'accepter l'utilisation de l'arquebuse (normal, l'époque oblige). Par contre, il y aura des éventuelles restrictions à respecter au fil du rp, mais surtout dans les rps combats (comme tu as pu t'en douter).

Au début, nous étions partis sur un nombre limité d'utilisation, mais il s'avère que l'arme en elle-même est déjà limitée ! (comme tu l'as précisé dans ta présentation).
Aussi, nous avons donc fait une liste récapitulative des inconvénients de cette arme (et y'en a pas mal !).
Voici quelques exemples :

- Portée calculée entre 80 à 100m avec risque que la balle rebondisse sur une armure si c'est au-delà.
- Arme inutilisable si la mèche est mouillée où humidifiée.
- Risque d'explosion après une première utilisation dû au réchauffement de l'arme.
- Immobilité de ton personnage lors du tir et du rechargement (qui prend du temps).

Ect...
Tu l'auras donc compris, cela dépendra du contexte de tes rps, de la position de tes adversaires, du déroulement des combats etc etc...
Affaire à suivre donc au fil de ton aventure ! ^^

En tout cas, je tiens à te féliciter, j'ai beaucoup apprécié de lire ta présentation et je trouve ton personnage très intéressant. Le choix du don est judicieux et correspond bien au personnage proposé !
Je suis contente de t'accueillir dans le clan Hôjô en tant qu'allié des Miyamoto et j'espère avoir l'occasion de rp avec toi prochainement ainsi que de débattre avec plaisir sur cette merveilleuse époque du Japon Féodal ! Smile

Je te souhaite une nouvelle fois la bienvenue sur le forum en espérant que tu te plairas sur celui-ci.

Bonne soirée et à bientôt dans le Rp.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clan Hôjô
Yamaoka Tokimune
Age : 24
Messages : 31
Localisation : Iles Yamato

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t23-yamaoka-tokimune
MessageSujet: Re: Yamaoka Tokimune   Mer 10 Juin - 0:09

Je vous remercie pour la validation et je vais faire un

"Lus et aprouvé"

Pour l'arquebuse.

Et au grand plaisir de pouvoir rp avec chacun d'entre vous. :-)

Now, BANZAI !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Yamaoka Tokimune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yamaoka Tokimune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reign Of Dynasties :: 
Bien Commencer
 :: Présentations :: Présentations validées :: Clans Etats
-