RSS
RSS
Forum rpg fantastique se passant au japon féodal !

Partagez | 
 

 Asuka, le Tigre de Suruga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Clan Fugiwara
Tenmuu Asuka
Messages : 9

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t95-asuka-le-tigre-de-sur
MessageSujet: Asuka, le Tigre de Suruga   Jeu 5 Nov - 9:55



Tenmuu



Nom : Tenmuu
Prénom : Asuka
Sexe : Féminin
Age : 24
Clan : Fujiwara
Profession : Général
Armes : Un énorme Zanbatô trois fois trop grand et trop gros pour elle






« Hadan Juuryoku » (« Rupture de la gravité »). Asuka peut ignorer le poids de tout ce qu’elle touche. En clair, elle peut soulever ou lancer sans effort des objets ou des personnes qui seraient normalement trop lourds pour elle. Par contre l’élan et l’impact des objets qu’elle utilise est réel. Par exemple, lorsqu’elle utilise son Zanbatô, elle le manie et le fait tournoyer comme si c’était une branche de bois. Par contre la vitesse qu’il prend, et donc la force des coups est bien réel. Elle ne change pas le poids, elle l’ignore simplement. De même, lorsqu’elle lance quelqu’un, il n’en est pas pour autant plus léger. Il va retomber lourdement, et il va se faire mal.

Sa concentration la limite à deux objets à la fois, et c’est pour cette raison qu’on peut faire la distinction avec une simple force surnaturelle. De même, frapper dans un mur à mains nues ne lui permettra pas de le briser. De plus, elle est limitée à une certaine taille en termes d’objets. Elle ne peut pas soulever une maison, ou la poutre d’un temple.





Même si elle peut être un peu fine ou un peu plate au goût de certains, Asuka est une belle jeune femme, même si elle gagnerait grandement à respirer un peu plus la joie de vivre. Légèrement plus petite que la moyenne féminine, des yeux bruns extrêmement clair, et les cheveux d'un noir profond. Elle n'est réellement pas désagréable à regarder, mais on vous conseillera bien souvent de ne pas la fixer trop longtemps.
Evoluant dans un milieu où, en tant que femme, elle doit s’obliger à ne montrer aucune faiblesse, elle s’est interdit le moindre sourire superflu.
Au premier abord, elle parait donc froide et distante. Enfin, en règle générale, ce n’est pas ce qu’on voit le premier chez elle. Pas plus qu’on ne s’attarde sur ses quelques atouts physiques. En effet, l’énorme zanbatô plus grande que ses deux bras réunis qu’elle trimballe avec elle a tendance à attirer les regards. Surtout qu’elle le porte au-dehors de tout fourreau, que ce soit posé derrière sa nuque ou contre son épaule (c’est avant tout une histoire d’aisance, c’est le genre d’arme qu’il est pénible de tirer du fourreau. De plus, elle n’aurait sans doute pas la force de porter le fourreau sans exercer son pouvoir sur celui-ci).
Asuka possède trois tenues. Le simple kimono bleu qu’elle porte couramment, dans la vie de tous les jours. Une armure légère, de cuir. Et une armure énorme, dans laquelle une personne de sa corpulence devrait s’effondrer et qu’elle ne met que pour les batailles les plus féroces.
Voir Asuka au combat est déroutant : elle n’a pas vraiment de technique, son jeu de jambes est très moyen; elle est de taille moyenne. Elle se contente de balancer son arme dans toutes les directions pour provoquer les pires boucheries, avec autant de facilité que si c’était un morceau de bambou.





Asuka a un esprit extrêmement pratique. Elle ne croira que rarement ce qu’elle ne peut pas voir et fait peu de cas des on-dit ou des traditions vieillissantes. Féroce et intraitable, que ce soit avec ses alliés et ses ennemis, elle ne fait jamais dans la dentelle et prend rarement le moindre risque quand il s’agit de faire son boulot. Elle laisse les détails aux politiciens et au beaux-parleurs, qui les gèrent cent fois mieux qu’elle, et se contente de faire ce qu’elle sait faire de mieux : le carnage et la destruction.
Elle n’y prend pas de plaisir particulier, mais Asuka se bat depuis qu’elle est toute petite et la violence, comme le sang, ont toujours été son pain quotidien. Elle n’y fait guère plus attention qu’à son petit déjeuner.
Au-dehors de son travail, c’est quelqu’un de ferme, de distant, qui ne s’aventure pas facilement (ni sans invitation), dans une discussion. Elle ne s’abandonne pas non plus facilement aux loisirs bien qu’elle s’autorise un verre avec ses hommes de temps à autre. Ne serait-ce que pour prendre la température de son unité. Unité au sein de laquelle elle est d’avantage crainte que respectée, d’ailleurs.
Asuka n’a pas de talent particulier hormis celui la boucherie, et n’a jamais cherché à en entrainer ou à en développer un.
La seule chose qui peut rappeler que c’est un être humain, et pas une machine, et son pêché mignon, serait sa gourmandise. Un bon repas a tendance à la détendre et à la rendre plus ouverte.





« J’suis née dans une famille modeste, p’tite tête. Eh oui, tu croyais quoi ? Une femme, générale dans l’armée la plus puissante du pays … Tout de suite, on s’imaginait qu’elle venait d’une famille illustre et avait donné de son corps au Shogun pour réussir, hein ? Désolée de te chambouler, mais non. J’lui ai jamais reniflé le bâtonnet. Bon, tu sais quoi ? T’es en veine, tu vas avoir tout l’temps que tu veux pour faire tes adieux à ce monde. On m’a demandé de prendre mon temps pour bien faire passer le message, avec tes deux potes et toi. Mais bon, comme vous êtes pas plus résistants qu’une cacahuète ça a été un peu trop vite. Du coup, j’vais blablater un peu pour faire semblant d’avoir bien fait les choses. »

Un gargouillement répond à la jeune femme. Ca doit vouloir dire oui. Avec la moitié de lance qui traverse la gorge de son interlocuteur, elle n’arrive pas à bien comprendre ce qu’il essaie de lui dire.

« J’vais te raconter mon histoire. C’est plutôt une bonne idée : dans l’au-delà, y’en a pas mal qui ont crevés la bouche ouverte sans voir d’où ça venait à cause de moi. Comme ça tu pourras leur raconter. Ils se sentiront peut-être moins cons. Alors … Ca commence dans un village près des montagnes, au Nord de Suruga. J’avais un père qui élevait des moutons, et une mère qui vendait des porte-bonheurs en bois au marché. Seulement tu vois, c’était un tout petit patelin de rien du tout. Et y’avait pas de fille de mon âge. Donc depuis toute petite, j’tape sur des garçons. Bon à l’époque c’était avec des branches, mais ça n’a pas trop changé hein ? Avec m’a p’tite bande le projet, c’était de s’entrainer à fond, et de partir loin de notre village pour devenir des mercenaires. L’aventure, tu vois l’idée ? Enfin bon, y’en a jamais eu un seul qui a tapé aussi fort que moi, du coup je les ai perdus en route. J’ai tracé ma route en me faisant embaucher à droite et à gauche, le plus souvent je croisais pas les mêmes têtes qu’à l’époque. Et y’a un type qui m’a abordé dans un bar, un jour, en me disant que mes talents pourraient intéresser l’armée du Shogun. Y’en a plusieurs comme lui qui recrutent des mercenaires pour en faire des militaires, apparemment … J’l’ui ai bien dit que ça m’intéressait pas, et qu’avec mon rang et ma condition je risquais de faire partie de la piétaille pour toujours mais il m’a vendu du rêve. En disant que la valeur guerrière pouvait m’aider à transcender je sais pas trop quoi. J’l’ui ai ris au nez. Mais bon, j’ai accepté. Au fond j’avais rien de mieux à faire, tu crois pas ? »

Pas de réponse. Il est mort ? Non, il gargouille faiblement. Il va pas tarder, mais ce serait dommage qu’il loupe la partie intéressante, il fallait qu’elle se dépêche.

« Bref, me voilà dans l’armée. Avec les recrues toutes fraiches. Fallait qu’on s’entraine un peu avant de partir sur le terrain. Au début, c’était un peu difficile. J’avais jamais appris à me battre et je me reposais que sur la force. Les instructeurs me mettaient la pâtée assez facilement, et j’en avais un peu marre qu’on me prenne pour une andouille. Mais quand on m’a mise de corvée à l’armurerie, un soir, ça a tout changé. J’suis passé devant mon futur meilleur ami : tu le reconnais ? »

Asuka agita son gigantesque zanbatô en direction du mourant.

« D’après les autres tâches, c’était une arme qui avait appartenu à un géant de deux mètres de haut qui avait servi il y a soixante ans de cela. Une sorte de monstre. Alors quand je l’ai soulevé comme une brindille et que j’ai fait des moulinets avec, même si personne a rien compris, on m’a autorisé à l’utiliser. Ca a tout changé. Avec la portée de ce truc, la violence de ses impacts, et le fait qu’il intimidait un maximum, je suis passé de recrue moyenne à personne la plus en vue du petit camp d’entrainement. Je me souviens que mes instructeurs m’avaient conseillés de pas hésiter à en faire des tonnes pour masquer mes faiblesses. Se mettre du sang sur le visage, ou réduire les corps en charpies plutôt que de les couper proprement. Plus tu occasionnes de dégâts au moral de tes opposants, plus t’es efficace. Eh ouais ils m’ont appris l’art de la guerre p’tite tête. Une fois l’armée intégrée ça s’est compliqué. J’te dis pas le nombre de mandales que j’ai dû distribué pour me faire entendre … Enfin bon en général, une fois que mon unité m’avait vu combattre une fois, tout le monde me fichait la paix. Et à force de casser des têtes j’ai fini par devenir générale. Comme quoi le glandu qui m’a vendu du rêve, même s’il croyait pas une seconde il pourra refaire son speech à d’autres avec un peu plus de conviction. »

Asuka s’arrêta soudainement. Son zanbatô écrasa lourdement la tête du type. Mort. Il avait clamsé au beau milieu de son récit.

« J’sais que t’entends plus grand-chose. En même temps tes oreilles sont plus rattachées à ta tête. Mais j’vais quand même finir. T’sais c’est quoi le rôle de mon unité ? Charger. Ouvrir une brèche pour que le reste s’y engouffre. J’ai les types les plus costauds et les plus enragés qu’on trouve à Suruga sous mes ordres. Bon, faut régulièrement leur rappeler qui est le patron, mais c’est plutôt un bon job pour quelqu’un comme moi. »

La jeune femme vérifia que les corps étaient soigneusement éparpillés, puis s’en alla. Elle vérifiait toujours. Eparpiller les êtres humains, c’était son moyen pour entretenir sa réputation et conserver son surnom : le Tigre de Suruga.




Partie HRP
•Prénom (facultatif) : Marine
• Âge : 23 ans
• Profession (facultatif) : Etudiante
• Comment ai-je connu le forum : J'ai demandé à un mec de sortir avec moi un soir, il m'a refilé l'adresse du forum. Comme je ne savais pas comment le prendre, j'ai fini par m'inscrire.
• Des commentaires ? : Je ne me suis jamais inscrite sur un forum RPG. J'ai écrit plein de trucs, mais jamais sous cette forme. Du coup, on est en train de m'expliquer petit à petit comment ça fonctionne mais j'aurais sûrement encore des acquis manquant au début. Désolée d'avance !



Isy


Dernière édition par Tenmuu Asuka le Ven 6 Nov - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clan Fugiwara
Tenmuu Asuka
Messages : 9

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t95-asuka-le-tigre-de-sur
MessageSujet: Re: Asuka, le Tigre de Suruga   Jeu 5 Nov - 17:30

Terminée !
Bon, j'ai eu une babysitter pour m'aider pour le moment, donc j'espère pas avoir fait trop d'erreurs. Je serais particulièrement preneuse de toute remarque qui pourra m'aider à progresser !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clan Miyamoto
Miyamoto Rukina
Age : 26
Messages : 136
Localisation : Hakune

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t31-miyamoto-rukina-daimy
MessageSujet: Re: Asuka, le Tigre de Suruga   Jeu 5 Nov - 23:02

Bonsoir Asuka et sois la bienvenue sur RoD ! Smile

C'est une très belle présentation que tu nous présentes là. J'ai pris beaucoup de plaisir à la lire et j'adore ton personnage ! Pour une première, je trouve que tu t'en sors plutôt bien.

Il y a seulement quelques petites choses à rectifier :
- Le nom de famille. C'est le mot Ryuu qui m'embête. Certes il y a Ten devant, mais à cette époque les personnes portaient les noms en fonction de leur croyance, de leur métier, de leur ville etc...
Et Ryuu étant le dieu des Miyamoto, cela oblige ton personnage à avoir un lien avec les Miyamoto OU avec le dieu Ryuu (et je ne pense pas que le serpent soit de cette avis... quoi que x) ).
- La description de ton physique n'est pas assez détaillée. Tu décris plus son arme, qu'Asuka elle-même. J'aurai aimé connaître la taille de ton personnage (au moins un détail qui permette de situer) car tu mentionnes que son arme fait le double de sa taille. Il faudrait qu'on puisse se positionner, rien que pour les Rp combat.

Il me semble que c'est tout. Le caractère est complet, ce qui permet de se faire une idée de ton perso', qui au passage, j'adore ! et l'histoire est écrite d'une manière très originale ! On se situe bien, on sait pourquoi elle est là, d'où elle vient et comment elle en est arrivée là. C'est niquel !

J'attends donc que tu apportes tes modifications pour pouvoir te valider, ainsi que le poste d'Ogun si il a quelque chose à rajouter.

Bonne soirée !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clan Uesugi
Uesugi Ogun
Age : 25
Messages : 182
Localisation : Nagoya

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t14-uesugi-ogun
MessageSujet: Re: Asuka, le Tigre de Suruga   Jeu 5 Nov - 23:12

Bienvenue à toi !

Très belle présentation, tu m'as vendue du rêve. J'adore ton personnage, personnellement je n'ai rien a rajouter à ce qu'à dit Rukina, si ce n'est appuyer sur le fait de décrire un peu plus l'apparence du personnage. Comme parler de ses cheveux, qui sont quand même une des premières chose que l'on remarque chez quelqu'un.

Je n'ai rien à redire sinon, comme je l'ai déjà dit j'ai vraiment aimé !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clan Fugiwara
Tenmuu Asuka
Messages : 9

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t95-asuka-le-tigre-de-sur
MessageSujet: Re: Asuka, le Tigre de Suruga   Ven 6 Nov - 13:41

Merci à vous deux x)

Normalement j'ai fait les modifications demandées. Je n'ai rajouté que deux petites phrases pour le physique, j'espère que ça suffira.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clan Miyamoto
Miyamoto Rukina
Age : 26
Messages : 136
Localisation : Hakune

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t31-miyamoto-rukina-daimy
MessageSujet: Re: Asuka, le Tigre de Suruga   Ven 6 Nov - 13:45

C'est good ! Smile
Je te valide donc.

Bienvenue de nouveaux sur le fofo ! en espérant que tu passeras un agréable moment parmi nous.
N'hésite pas à participer aux sujets du flood du fofo ! à te créer une fiche dans "mémoire" et mettre un lien de ta fiche de présentation dans ton profil.

N'hésite pas à contacter un membre du Staff si tu as des questions, ou les poser sur la CB aux membres !

A bientôt dans le rp,

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clan Fugiwara
Tenmuu Asuka
Messages : 9

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t95-asuka-le-tigre-de-sur
MessageSujet: Re: Asuka, le Tigre de Suruga   Sam 7 Nov - 18:33

Je vais m'atteler à faire tout ça ! Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Asuka, le Tigre de Suruga   

Revenir en haut Aller en bas
 
Asuka, le Tigre de Suruga
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renom et Wanted du tigre marin !
» [Quartier Uchiha] Domaine du Tigre
» Les poèmes d'un Tigre Solitaire
» Thyvene [Tigre]
» Museau de Tigre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reign Of Dynasties :: 
Bien Commencer
 :: Présentations :: Présentations validées :: Fujiwara
-