RSS
RSS
Forum rpg fantastique se passant au japon féodal !

Partagez | 
 

 Fujiwara Aizen [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Clan Fugiwara
Fujiwara Aizen
Age : 25
Messages : 80

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t12-fujiwara-aizen-termin
MessageSujet: Fujiwara Aizen [Terminée]   Mer 27 Mai - 15:14



Fujiwara




Nom : Fujiwara
Prénom : Aizen
Sexe : homme
Age : 36 ans
Clan : Fujiwara
Profession : Shogun
Armes : Katana, wakisashi
Nom du katana : Tsurugi hinan' ( L'épée de la condamnation )





Aizen descend d'une grande et puissante famille. Chaque personne appartenant à cette lignée obtient un don unique en son genre. D'ailleurs plus le don d'une personne est puissant, plus il montera dans la hiérarchie familiale. Notre protagoniste a un don de la vue et rare sont ceux qui possèdent une capacité du même type. En effet, le regard d'Aizen permet d'avoir une vue à 360° dès qu'il l'active. Cela lui est très utile, car il peut l'utiliser autant en tant que défense afin de voir ce qu'il se passe autour de lui, mais il peut aussi l'utiliser comme capacité offensive pour prévoir une attaque.
Certes, cette vision lui permet une très bonne défense, mais plus le temps d'activation sera long, plus son champ de vision se réduira pour redevenir normal. Lorsque cela arrive, Aizen devient aveugle pendant quelques secondes ce qui le rend vulnérable. Heureusement pour lui, il connaît ses limites et fait en sorte que cette cécité ne lui arrive jamais en plein combat.

Le second don qu'il possède est plus simple. En effet, il a une capacité lui permettant de créer un bouclier autour de lui comme une seconde peau. Il ne peut cependant pas l'utiliser en plein combat. D'ailleurs, il ne peut pas en user indéfiniment, trente minutes est le temps maximum de cette protection qui faiblit toutes les cinq minutes.





Fujiwara Aizen est malgré ses apparences androgynes, un homme âgé de trente-six ans. Cet adulte est dans la fleur de l'âge en terme de maturité physique. Il est d'une corpulence plutôt athlétique et élancée. L'homme mesurant un mètre quatre-vingts, montre une image fière qui peut être considérée par certaines personnes comme du mépris pour les autres samuraï. Ils ne sont pas dans le vrai, mais ils n'ont pas tout à fait tort non plus, car en effet, Aizen, par orgueil ne baissera pas les yeux facilement.
Voilà ce qui le caractérise lorsque l'on peut le voir au premier abord, ce qui rend le peuple se trouvant face à lui méfiant et sur leurs gardes. Une posture droite et fière imposant le respect d'autrui grâce aux longues jambes qui le supportent aux fil des jours. Elles lui permettent de se déplacer rapidement comparé à d'autres samuraï et ainsi rattraper tout fuyards lors d'un combat.

Attardons-nous un peu son torse. Ce dernier n'ayant que peu de muscle, son torse est plutôt bien dessiné malgré les multiples cicatrices qui parcourent ses côtes ainsi que son abdomen, un signe que notre protagoniste n'a pas peur d'entrer dans de sanglantes batailles qui peuvent être fatales pour les hommes les moins entraînés. Précisons que ces cicatrices, acquises malgré lui lors de combats pour sa vie, attisent la curiosité et l'excitation de la gente féminine dont il n'a que faire mais aussi le respect de ses soldats.
Son visage ne reflète absolument pas la personnalité de cet homme tourmenté. Ses traits graciles ne laissent pas transparaitre au premier abord la souffrance confinée au plus profond de son âme, on y voit une sorte d'esprit tourmenté au "visage d'ange". Ses yeux d'une couleur ambre sont très envoûtants et fait d'eux un atout non-négligeable ajoutant un charisme primant sur celui des autres dignitaires.

D'autre part, on peut remarquer qu'il possède entre les paupières et les sourcils une coloration magenta qui lui rajoute un charme déconcertant, mais qui lui donne aussi un air plus sévère. Deux tatouages de la même nature se positionnent des oreilles aux joues, de chaque côté du visage et possédent cette même couleur magenta. Une des particularités d'Aizen  sont ses oreilles pointues. La chose la plus remarquable chez lui n'est autre que la marque qu'il porte au niveau du front, un tatouage qu'il se fit faire lors de la création d'une rumeur. Celui-ci prend la forrme de la dernière phase du cycle lunaire et sa couleur est celle du bleu de la plus obscure des nuits.
Vue de derrière, une blancheur argentée dans son dos se laissant descendre telle une cascade jusqu'au bats de son postérieur. Cette dernière n'est autres que ses longs cheveux lisses et soignés dont l'effet soyeux et léger se confirme lorsque le vent vient à souffler dedans leurs permettant de virevolter à leurs grés.

Passons enfin à sa tenue traditionnelle du Japon de l'ère Sengoku nommée Sashinuki Hakama. Elle est composée : d'un kimono de soie blanche et arborant des motifs en forme de fleurs de cerisiers, rouges, à hauteur du col, d'un pantalon de la même matière et de la même teinte rendant le tout très harmonieux. Un habit seyant, élégant, mais surtout très distingué. Le côté ample de ce kimono permet une aisance des mouvements très utile lors des combats. Une épaulière bleutée bardée de pointes protège son épaule gauche tandis qu'une écharpe blanc cassé recouvre l'autre. Tout cet ensemble se termine par des bottes noires en cuir que seules certains privilégiés peuvent se vanter de posséder.





La froideur de l'âme d'Aizen, par son manque total de compassion vis-à-vis de ses pairs n'ont d'égal que le poids des atrocités de son passé. Le jeune homme est un être que l'on peut qualifier de distant lorsque l'on évoque le plan des relations humaines, mais il ne méprise pas pour autant les gens dès le premier regard. En effet, il est dépourvu de sentiments envers les personnes qui ne représentent aucun intérêt pour lui ce qui peut être qualifié comme de dédain.
Oui, le nouveau shogun n'hésite pas à choisir ses alliés en fonction de ses intérêts, mais ce n'est pas pour autant qu'il trahira l'alliance créée tant que l'enjeu lui conviendra. Il sera loyal jusqu'au jour où cet accord lui déplaira et ce n'est qu'à ce moment-là qu'il rompra tout lien au dépens du partenaire.
Son apparence rigide force un certain respect, de par la prestance et le charisme qui émane de cet homme.

Aizen est vraiment sans scrupule, si bien que les rares hommes l'ayant côtoyé de près le prennent pour quelqu'un au cœur froid. On dit également de lui qu'il incarne l'élégance et qu' il fait en sorte qu'aucune de ses pensées ne soit devinée. Il est également très confiant, car il connaît ses capacités et maîtrise son don à la perfection. Plutôt imbu de sa personne, il a tendance à se vanter sur sa force, mais en revanche, il ne parlera jamais de ces exploits de guerre d'où son côté réservé. D'ailleurs, il est bien trop orgueilleux pour montrer qu'il se soucie sincèrement de quelqu'un et n'hésitera pas à parler de manière froide à cette personne, même si elle compte pour lui. C'est un personnage très fier de lui, qui n'acceptera aucunement que l'on entache sa réputation. Toujours d'un calme déconcertant, la colère ne l'enflamme pas, mais le fait paraître au contraire glacial, ce qui donne l'impression que jamais la rage ne vient en lui. Mais rien n'est plus faux, car si un homme venait à le provoquer, une vague haineuse s'abattrait sur lui, mais cela reste occasionnel.

Un recul étonnant lui fait prendre des décisions réfléchies et le pousse à être toujours le plus vigilant possible sur les accords. En somme, des choix arbitraires sont la clé de ces jugements et de ces décisions.




Kojiro Fujiwara décida de monter un coup d'état pour remplacer le Shogun et ainsi prendre la tête du pays. Il y parvint en réunissant plusieurs familles à sa cause. L'ordre d'attaque avait été donné et tous se ruèrent sur la demeure des dirigeants de la famille Miyamoto. En à peine quelques jours de bataille, Kojiro accompagné par son fils, mirent à bas la grande famille Miyamoto et s'installèrent à Edo. Les richesses de ces terres étaient nombreuses et le point stratégique était des plus adéquats pour conquérir d'autres territoires.

Tout commença par une nuit pluvieuse et venteuse, le tumulte extérieur résonnant dans toute la grande demeure Fujiwara. Dans ce bruit, un cri se rajoutait, le cri d'un nourrisson venant de naître. Les parents, fiers de ce petit homme le nommèrent Aizen. Ce nom était synonyme de force et vouait l'enfant à accomplir de grandes choses.

Pendant de nombreuses années, Aizen fut entraîné par son père à l'art du combat au katana, mais pas seulement. L'enseignement des armes était une partie prenante dans cette grande famille du Japon, car les Fujiwara étaient réputés comme de très grands guerriers, cultivant la soif de puissance et de batailles. Un membre n'ayant aucune aptitude à l'art du katana ou même du corps-à-corps serait considéré comme inférieur et n'aurait alors aucune valeur.
Aizen était un enfant très discipliné. En effet, il écoutait toujours son père et faisait preuve d'une dextérité surprenante pour un enfant âgé d'à peine douze ans. Ce jeune garçon, issu des deux dirigeants, était promis à un avenir grandiose d'après sa mère. Son maniement de la lame surprenait même les plus anciens samuraï qui pouvaient l'apercevoir s'entraîner dans le jardin.

À cause de ces perpétuels entraînements pendant des jours entiers, ce jeune garçon ne sortait que très peu et ne connaissait pas vraiment sa ville natale. C'est un jour, lorsque son mentor partit pour quelques jours qu'il en profita pour s'éclipser et vagabonder dans les rues. Voir Edo dans ses recoins, les marchands, les gens étaient simplement ce qu'il cherchait, rien de plus. Cependant, un groupe d'adolescent mal intentionné l'avaient repéré et voulait le dépouiller de ses affaires. Au coin d'une rue, Aizen se retrouva devant deux jeunes hommes plus âgés que lui et trois dans son dos. À leur façon de le regarder, le jeunot savait que ces garçons ne lui voulaient pas que du bien.

Par un heureux hasard, un long morceau de bambou se trouvait sur le sol et il s'en saisit sans attendre de menace. Évidemment, tous ceux petit monde se moquait de lui en voyant cette scène ridicule à leurs yeux. Aizen lança son attaque en premier frappant l'un des cinq dans un bruit violent et sourd. Un second, l'attrapa lui faisant lâcher son arme de fortune. Les autres de cette bande arrivaient énervés de s'être fait balader par un morveux. L'un d'eux le frappa dans le ventre et enchaîna par un coup violent dans l'épaule. La douleur était bien présente et le faisait intensément souffrir. Il fallait qu'il se dégage de cette situation ou il allait se faire détruire, voire même être laissé pour mort dans cette étroite ruelle. Étonnement et sans prévenir, il voyait celui qui le tenait alors qu'il se trouvait dans son dos. Le jeune Fujiwara ne comprenait pas trop, au fur et à mesure que les secondes passaient, la clairvoyance s'accentua de plus en plus, si bien qu'il visualisait les moindres détails qui l'entouraient. Après une dizaine de secondes, Aizen pouvait scruter absolument tout ce qui se trouvait autour de lui. La rue où il se trouvait n'avait plus aucun secret pour lui, il pouvait observer où se trouvaient ses agresseurs et, de ce fait, la possibilité de parer les coups à venir était nettement plus aisée.

Un pied se lança derrière lui en direction de ses côtes une fois de plus, mais cette fois-ci, il esquiva le coup. Il espérait que l'impact touche son oppresseur dans le dos afin qu'il le lâche. Par chance, ce petit stratagème fonctionna et Aizen se rua sur le bambou. Le combat allait tourner court, il le savait, il le sentait. Il se lança à corps perdu dans cette confrontation désavantagée, mais pour qui ? En effet, les adolescents avaient beau être cinq, leur seul opposant pouvait esquiver le moindre coup tout en frappant sans peine. Au bout de quelques secondes ou minutes, Aizen se trouvait seul dans la rue, les autres étendus à même le sol, inerte. En rentrant chez lui, il ne comprenait toujours pas ce qu'il venait de se passer et malgré sa sortie en douce, il devrait en parler à son père.

Le temps passa et la discussion avec son père fut faite. Lui avouant que chaque personne développait un don unique, ceux des membres de la famille Fujiwara étaient d'une puissance assez élevée. Aizen nomma sa vision : Dōsatsuryoku. L'adolescent âgé de dix-huit ans développa alors une soif de puissance à l'encontre de son père.
En effet, il était avide de bataille, de sang et du fracas des lames l'une contre l'autre, si bien qu'il décida de créer un ordre secret. L'ordre des Bishamonten. Cette nouvelle croyance, qu'il cacha même à sa famille, demeura secrète et seuls les hommes aspirant au pouvoir et à l'extension du royaume pouvaient en faire partie. Le protagoniste commença à chercher des adhérents afin d'augmenter sa puissance et remplacer les croyances instaurées.

Après sa cinquième années, le futur héritier du trône Fujiwara et du titre de "Shogun" mena de nombreuses batailles. Il avait une petite armée d'une efficacité redoutable. Ces hommes étaient, pour la plupart, de fines lames entrainées par Aizen lui-même. Lors d'une reconnaissance de terrain, le petit groupe se vit encerclé par une armée de mercenaires. Ils étaient plus nombreux de quelques hommes, mais surtout, ces mercenaires possédaient des archers soigneusement postés pour une embuscade. Le leader Fujiwara lança l'assaut dans le tas d'homme lui faisant face sans même se préoccuper des conséquences. La résonnance des lames qui s'entrechoquaient, les cris des hommes, les giclées de sang sur le sol et les arbres se faisaient sûrement entendre partout dans les alentours. Au bout de longues minutes interminables, le chef, Fujiwara Aizen, était encore debout tandis que les mercenaires gisaient au sol sans mouvement. Les pertes ennemies étaient totales, mais pour le groupe de samuraï, seul trois étaient restés debout meurtris de nombreuses balafres et entailles plus ou moins profondes.

Les quatre survivants retournèrent rapidement à la forteresse d'Edo craignant une nouvelle attaque. Aizen était fier de son don. Grâce à cela, il avait pu éviter la mort une nouvelle fois, si bien que les samuraï restant commençaient à croire que cet homme était possédé par quelque chose d'inhumain. Les rumeurs commencèrent à fuser dans la ville d'Edo si bien qu'au fur et à mesure, la simple rumeur d'homme extraordinnaire se transforma en celle d'un homme démoniaque. Là était sa chance de se faire une réputation et de concrétiser cette voix parmi les hommes. Aizen alla voir un tatoueur et entama sa transformation. Il commença par se faire tatouer un croissant de lune sur le front de couleur bleu nuit. Il ne s'arrêta pas là, et en ajouta huit de plus. Des traces magentas sur les joues remontant aux oreilles et les mêmes sur les poignets. Pour finir cette transformation, il consulta un médecin pour une modification physique, chose très rare. Son objectif était de faire en sorte que ses oreilles ne soient plus arrondi comme le commun des mortels, mais qu'elles se terminent en pointe afin d'avoir l'air d'un véritable démon. Il fallut trois jours d'opération pour arriver au résultat escompté. La rumeur devint la réalité.

Quelques années après, Aizen prit le pouvoir suite au décès de son père et devint Shogun à son tour. Le régime mis en place sous son règne était tout autre comparé au précédent. Une politique totalitaire de terreur s'était mise en place et n'avait pour seul maître, Aizen-sama. Il décida de laisser les croyances de Nuregami, le dieu des flots sous le signe du serpent, mais en secret l'ordre qu'il avait créé deviendrait la véritable croyance des hauts dignitaires.


Désormais, son objectif se déploya vers les terres du Japon afin d'étendre son pouvoir et son influence sur les autres clans.




Partie HRP
•Prénom (facultatif) : Aku
• Âge : 22 ans
• Profession (facultatif) : Restaurateur
• Comment ai-je connu le forum : Grâce à la sœur d'un ami du frère d'un pote, non je plaisante ^^ fondateur .
• Des commentaires ? : ba ... non lol



Isy


Dernière édition par Fujiwara Aizen le Lun 15 Juin - 2:38, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clan Fugiwara
Fujiwara Aizen
Age : 25
Messages : 80

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t12-fujiwara-aizen-termin
MessageSujet: Re: Fujiwara Aizen [Terminée]   Mar 9 Juin - 1:58

Allez, un petit up pour ma prez Smile enfin terminer ^^. Rukina, Ogun je vous laisse lire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clan Miyamoto
Miyamoto Rukina
Age : 27
Messages : 136
Localisation : Hakune

Voir le profil de l'utilisateur http://reignofdynasties.forumactif.org/t31-miyamoto-rukina-daimy
MessageSujet: Re: Fujiwara Aizen [Terminée]   Mar 16 Juin - 22:22

Hellow Aizen-san !

Je ne suis pas d'accord pour le charisme supérieur de ton personnage en rapport avec nos personnages x)
On n'a tous la classe ! (mais moi plus que vous tous !).
Concernant ton don, il faudra qu'on applique des limites en rp combat. On en discutera le moment venue ^^

Sur ce, je te valide ! En espérant que la dynastie Fujiwara fera un long chemin Smile

A bientôt dans le rp o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Fujiwara Aizen [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fujiwara Aizen [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reign Of Dynasties :: 
Bien Commencer
 :: Présentations :: Présentations validées :: Fujiwara
-